Fast, easy and free

Create your website now

I create my website
Free website created on
SiteW

NOTE D'INFORMATION AUX MILITANTS ET SYMPATHISANTS DU P.D.G Benelux

 

Il est porté à la connaissance des militants et  sympathisants du Parti Démocratique Gabonais du Benelux que le renouvellement du Bureau Fédéral s'effectuera selon le calendrier suivant:

 

- Du 23/12/2010 au 10/01/2011: Information générale et appel à candidature.

- Du 11/01/2011 au 18/012/011: Dépôt et validation des candidatures.

- Du 19/01/2011 au 20/01/2011: Validation et publication des candidatures.

- Du 21/01/2011 au 03/02/2011: Campagne électorale.

 

Samedi 04/02/2011: Assemblée Générale et élection du nouveau bureau fédéral.

 

Pour plus de détails : cliquez sur le lien

 

 

 

Financement de l'UE pour la gestion des ressources renouvelables en Afrique centrale 

 

 

LIBREVILLE (AGP) - L'Union européenne (UE) a débloqué une enveloppe de 20 milliards de FCFA pour financer un programme de gestion des ressources renouvelables en Afrique centrale, a appris dimanche l'AGP.

 

Dans le cadre de ce programme, la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) organise à Libreville un atelier sur le programme indicatif régional (10ème FED) de gestion des ressources naturelle renouvelables en Afrique centrale.

 

C'est l'un «des trois volets principaux du programme indicatif régional doté de 30 millions d euros (20 milliards de FCFA) sous forme de dons qui font suite à des actions qui ont déjà été entreprises depuis une douzaine ou une quinzaine d'années, avec cette fois-ci, plus d une centaine de millions d euros qui ont déjà été injectés, a indiqué Thierry Mathisse, le représentant de l UE.

 

Le programme de gestion des ressources renouvelables en Afrique centrale se situe dans le prolongement de celui sur la préservation des écosystèmes du bassin du Congo.

 

Financé par la Banque africaine de développement (BAD) à hauteur de 25 milliards de FCFA, le programme de préservation des écosystèmes du bassin du Congo vise, entre autres, la régénération des écosystèmes forestiers, l'amélioration des conditions de vie des populations, la valorisation de la biodiversité, le renforcement des capacités des institutions sous-régionales, la formation des jeunes et la lutte contre le changement climatique dans six aires protégées.

 

«A l'image des autres initiatives sous-régionales en matière d environnement et de gestion des ressources naturelles de l Afrique centrale, le10ème FED, en s appuyant sur les résultats déjà obtenus dans les Etats membres de la CEEAC en matière de gestion durable des forêts illustrés par l aménagement de 15 millions d hectares de forêts et la classification de 5 millions d hectares, vise à développer le lien entre la conservation et le développement économique de la sous-région, a expliqué le ministre gabonais des eaux et forêts, Martin Mabala.

 

Le programme de gestion des ressources naturelles renouvelables en Afrique centrale est soutenu par l UE, la CEEAC et le réseau des Aires protégées d Afrique centrale (RAPAC).